Revenir sur les études de cas

CEA Grenoble

Plateforme digitale sur les organes sur puce

Avec plus de 2500 chercheurs et techniciens, le CEA Grenoble, centre de recherche renommé mondialement, consacre l’essentiel de ses recherches au développement de nouvelles technologies, dans différents domaines : énergie, santé…

01.

État des
lieux

Secteur

Technologie

Recherche

Expertise

Conseil & Stratégie

Création & Design graphique

Développement

Au printemps 2018 et dans le cadre d’un appel d’offre européen, l’agence est choisie pour structurer, créer et développer une plateforme digitale dédiée aux Organ-on-Chip (organes sur puce).

Une plateforme digitale, pour qui, pour quoi ?

  • Identification des différents besoins et des cibles potentielles
  • Réflexion sur les contenus éditoriaux, niveaux d’information, mode de financement, comment générer des abonnements pour un auto-financement de plateforme…

Ce travail de synthèse, de définition des besoins et du périmètre d’action, nous a permis d’aborder sereinement les différentes phases du projet.

02.

Objectifs du projet

Projet aux challenges multiples :

  • apporter de la visibilité et positionner le CEA ainsi que ses partenaires européens comme experts
  • susciter l’intérêt en donnant envie aux différentes cibles de s’intéresser à la plateforme, de devenir membre, d’apporter du contenu, de présenter des projets de recherche, etc.
  • être un lieu de partage, d’échange d’information, d’événements, incontournable dans le paysage des OoC
  • fournir une information de base et susciter l’envie d’en savoir plus en devenant membre

Avec une ambition clairement affichée pour le CEA et ses partenaires européens : devenir un acteur incontournable sur les sujets d’Organ-on-Chip.

03.

Solutions
apportées

Structurer & designer l’information :

  • place à l’espace et à la sobriété pour valoriser l’expertise, la reconnaissance
  • un parcours utilisateurs au centre du processus de création pour faciliter et orienter sa navigation
  • mise en avant de l’espace “devenir membre” afin de voir adhérer des nouveaux profils dans le but de proposer une information plus poussée, de participer à des forums, d’obtenir des informations sur des projets ou sur d’autres profils…

Une plateforme qui répond aux objectifs premiers. Le projet a été initié en mars 2018, un an après, le 31 mars 2019, une première version fonctionnelle de la plateforme a été mise en ligne.

La plateforme répond aux différentes règles fixées par l’agence de régulation des projets européens.

Un beau projet et des beaux challenges comme on les aime… et surtout, de belles rencontres.
Merci à Nathalie pour tous ces échanges bienveillants.

Ils ont travaillé sur ce projet

Séverine Allerme

Cyrielle Ciancio

Benjamin Dorey

Gilles Rosset

stars 1 stars 2 stars 3 stars 4 stars 1 stars 1 stars 2 stars 2 stars 3 stars 3 stars 4 stars 4

Quand les “organes sur puce” rencontrent le “webdesign” ! A priori deux mondes bien différents, avec leurs propres codes, leur jargon et leur modes de communication ! Et pourtant, sur fond de réseaux, de partage et de plateforme digitale, ces deux mondes se sont bien rejoints ! Une belle rencontre et une collaboration qui n’aurait pu être aussi enrichissante et productive sans une équipe pro. Pro(G a su se mettre à notre écoute et satisfaire nos moindres exigences.

« Notre domaine de recherche innovant se devait de se doter d’un outil de communication moderne et original afin de gagner en visibilité au niveau européen. ». Un pari réussi ! Et ce grâce à l’accompagnement de qualité et aux conseils d’une équipe multi-compétences et réactive qui s’est impliquée dès le démarrage du projet avec force de proposition et créativité. 

« Participer à l’élaboration et l’évolution d’une maquette web autour de son projet, voir s’imbriquer au fil du temps les idées des uns et des autres et converger ensemble vers un outil qui rassemble aujourd’hui plus d’une centaine de membres, c’est très stimulant et valorisant ! ». Finalement, quand on parle « esprit d’équipe », Science et Communication Web ne sont pas si éloignées !

Nathalie Picollet-D’hahan
PhD - CEA
Nos références